CCAS

Intercommunalité

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Le CCAS : sa composition, son rôle

 

Le Centre Communal d’Action Sociale anime une action générale de prévention et de développement social sur notre commune. Il développe différentes activités et missions : aides et accompagnement des personnes âgées, aides aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficultés, lutte contre l’exclusion...

Pour notre commune il est composé de 13 personnes : 8 membres élus , le Maire, Bruno MOGICATO qui en est le président,  7 conseillers municipaux Eliane BOURGAILH, Nadine DURIN, Sylvie ESTOURNEL, Daniel LONIGRO, Chantal PELTIER, Benoît PETIT et 7 membres nommés par le Maire : Muriel ACHACHE, Anne-Marie BRIOL, Francis JEAN, Sandrine MASSOL, Anouck RIGAUD et Guy SANCHEZ.

Le CCAS de Lauzerville mène plusieurs actions annuelles plus particulièrement en faveur des séniors, le cadeau de fin d’année aux anciens de la commune et l’après-midi récréative des ainés.

 

Traditionnellement les membres du CCAS aidés des membres du conseil municipal, se rendent au domicile pour rencontrer les ainés lauzervillois et leur apporter un cadeau, le samedi qui précède Noel. Par décision du CCAS, l’âge retenu pour devenir ainé de notre commune était de 73 ans en 2014, il passera à 74 ans en 2015 et 2016, puis 75 ans à partir de 2017.

 

De même le souvenir des personnes décédées dans l’année et enterrées sur la commune est honoré à cette occasion par le dépôt d’une coupe fleurie au cimetière.

 

L’après-midi récréative des ainés se déroule traditionnellement en janvier. Cette année, le 28 janvier,  les invités étaient les Lauzervillois de plus de 61 ans et leurs conjoints. Du fait du retardement du départ à la retraite, par décision du CCAS, progressivement l’âge des invités passera à 65 ans dans les deux années à venir.

 

Pour son action en soutien aux personnes et familles en difficulté, le CCAS peut être sollicité pour diverses demandes dont les aides financières. Afin d’évaluer les situations sociales, il s’appuie sur les compétences de l’équipe des travailleurs sociaux de la Maison des Solidarités du Conseil Général de Balma dont relève notre commune. La situation sociale est évaluée par ces professionnels qui transmettent un dossier de demande d’aide qui est présenté de façon anonyme en réunion du CCAS.

Afin de participer à la mise en œuvre d’une aide alimentaire aux Lauzervillois qui en éprouveraient le besoin, le CCAS attribue annuellement une subvention au Secours Populaire qui mène localement des actions en ce sens.

Depuis janvier 2013 une partie de l’action sociale de notre commune concernant les services à la personne, est gérée de façon intercommunale par la Direction de l'Innovation et de l’Action Sociale (DIAS) du Sicoval. Il s’agit des services en faveur de la petite enfance (crèches/ halte-garderie, relais assistantes maternelle, lieu d’accueil parent/enfant), de l’enfance (centre de loisirs) des jeunes et jeunes adultes (Point informations jeunesse, liens avec la Mission Locale...) des personnes dépendantes (aides à domicile, SIAD). Vous trouverez les informations concernant ces services dans les rubriques du site : famille, ainés et personnes en perte d’autonomie.

Les élus membres du CCAS participent au Conseil d’administration et aux commissions du CIAS.

Le territoire du Sicoval a également été divisé en 4 secteurs pour permettre une gestion des services au plus près des habitants. Lauzerville fait partie su secteur Est avec les communes de Labège, Escalquens, Belberaud, Fourquevaux, Odars et Auzielle. Cette instance a pour objectif de partager les informations et expériences propres à cette zone géographique sur les questions des services à la personne.

Le CCAS de Lauzerville est propriétaire du terrain situé en dessous du Hameau des Grèzes. Il s’agit d’un don « pour les pauvres de la commune » effectué par une Lauzervilloise vers 1870. Ce terrain est actuellement loué en fermage pour en assurer l’entretien.

Ce terrain est constructible et sera durant le mandat l’objet d’un travail de réflexion sur son devenir.

 Le CCAS a un budget distinct du budget communal voté annuellement avec les mêmes échéances que le budget communal. Les dépenses réalisées ou envisagées concernent essentiellement les achats pour les cadeaux des anciens mais aussi la taxe foncière et des primes d’assurance pour le terrain.

Concernant les recettes, le CCAS reçoit une partie des concessions du cimetière, la redevance SAFER qui correspond au loyer payé par l’agriculteur pour le terrain.